| 
 

 les chorfas examples et difinitions

   





: 23
: 14/07/2008

: les chorfas examples et difinitions    14, 2008 9:49 am

: elles se rattachent un marabout
dont elles sattribuent la fi liation et ainsi naissent les tribus de
chorfa (pluriel de cherif)(1). On les reconnat ce quelles sappellent
Ould Sd Fln, les fi ls de Monseigneur Un Tel . Citons au hasard
et comme exemples : Ould Sd Titi (au N. de Gafsa), Ould
Sd Brahim Bo Bekr (Medjna), Ould Sd Ahmed et-Kebr
(Blida), Ould Sd Al Bo Chab (Remchi), Ould Sd Chkh
(Sud Oranais), Ould Sd Mhammed(2) ben Ahmed (Dhahra
marocaine), Ould Sd Hawwr (Ouad Ziz), Ould Sd Âmer
(Ouad Dr), etc... Chez les Toureg, les tribus maraboutiques ne se
distinguent pas par une appellation particulire(3) : nous avons dj
vu que le maraboutisme avait peine marqu son empreinte sur
ces Berbres nomades. Lappellation dOuld Sd*** est souvent
    
    http://nass.roo7.biz





: 23
: 14/07/2008

: : les chorfas examples et difinitions    14, 2008 9:52 am

restreinte une fraction de tribu, ou mme un seul douar ou
village. Dans ce dernier cas le groupe maraboutique prend simplement
le nom de Chorfa. Pourtant certains groupes de la valeur
dune tribu portent galement ce nom, par exemple les Chorfa des
environs dAn-Sefra (Sud Oranais), les Chorfa de la commune
mixte de Bent-Mansour, les Chorfa prs de Saint-Denis-du-Sig,
etc ...(1).
les Mekhlif,
prs de Laghouat, se rattachent Sd Makhlof, un saint du XVIe
sicle ; les Beni-Mener un Sd Manor, les Dououida un
Sd Dwod(2). Les tribus qui nont pas adopt pour nom celui
dun marabout de la grande poque sont devenues lexception. Et
chaque fois que vous vous informez de cet anctre, on vous rpond
invariablement quil est venu de la Sguiat el-Hamr(3). Le grand
mouvement maraboutique, du reste, parait stre prolong presque
jusqu nos jours et on peut bien distinguer, dans nombre de cas,
les saints qui appartiennent ce mouvement de ceux qui sont plus
anciens et qui sont relativement dlaisss, alors mme quils ont
laiss leur nom la tribu : ainsi dans les Ould Ourich, Sd Tahar,
marabout relativement rcent (XVIIe sicle), a presque supplant
lanctre ponyme de la tribu: sa qoubba, grande, bien blanchie,
tmoigne quil a maintenant plus de notorit que lantique Sidi
Ourich, dont le petit mausole existe cependant encore. Sa
postrit a toute linfl uence, tandis que les descendants de Sd
Ourich(
    
    http://nass.roo7.biz
 
les chorfas examples et difinitions
    
1 1

:
 :: genealogie grand magreb arabe :: les tributs chorfa hachimites-